Où partir en safari au cours d’une escapade au Sri Lanka ?

Souvent omis par les voyageurs, le Sri Lanka figure pourtant parmi les meilleures destinations pour un safari. Malgré sa taille, cette petite perle de l’océan Indien abrite en effet une incroyable variété d’habitats et d’espèces animales. Les amoureux de la nature et d’espaces naturels y trouveront leur bonheur. Retrouvez donc dans l’article qui va suivre quelques sites immanquables pour un safari au Sri Lanka.

Le parc national de Yala, un lieu incontournable pour un safari au Sri Lanka

C’est au sud-est du pays que l’on trouve le parc national de Yala. D’une superficie de 979 km² environ, le parc est un véritable sanctuaire pour la vie sauvage. Il s’agit de l’un des plus grands parcs du pays. Des forêts humides de mousson, des zones humides marines et d’eau douce, Yala présente des écosystèmes variés. Il donne ainsi refuge à un grand nombre d’animaux tels que les mammifères, les amphibiens, les reptiles, les poissons… Ce qui en fait un lieu idéal pour faire un safari durant un voyage au Sri Lanka.

De cette manière, les explorateurs contempleront des crocodiles, des buffles, des ours lippus, sans oublier les vedettes du parc : les éléphants et les léopards originaires du Sri Lanka. Mis à part cela, le parc de Yala fait également partie des 70 Zones importantes pour la conservation des oiseaux ou ZICO. On compte près de 215 espèces de faune aviaires dans le parc, dont 6 sont endémiques. Des expéditions à bord de voiture tout terrain sont proposées tous les jours dans le parc.

 

Sur la piste des éléphants des plaines au parc national d’Udawalawe

Situé au sud du Sri Lanka, le parc national d’Udawalawe a été fondé dans les années 70 dans le but d’offrir un refuge aux animaux sauvages. Il tient son nom de la rivière Walawe qui attire de multiples espèces d’animaux pour s’abreuver. Le parc national d’Udawalawe couvre une aire de 30 820 hectares à peu près. Il compte parmi les destinations populaires du Sri Lanka. Bien qu’il y ait des zones montagneuses dans le parc, le paysage est dominé par des plaines.

Un safari à Udawalawe permet de voir des animaux comme les éléphants, les ours lippus, les buffles, les renards, les mangoustes, les varans, les sambars, les crocodiles, et occasionnellement des léopards. Il y est également possible d’apercevoir une importante population d’oiseaux ainsi qu’une trentaine d’espèces de serpents. Il est préférable d’être accompagné d’un guide expérimenté afin d’observer les animaux sans les déranger. Pour éviter la foule dans le parc, il est conseillé de s’y rendre dans l’après-midi.

 

Le parc national de Minneriya, au cœur de décors époustouflants

Ce parc se localise dans la province du centre-nord du pays. Initialement réserve faunique, la zone a été déclarée parc national le 12 août 1997, en vue de protéger le bassin du Minneriya et la faune qui y vit. Le parc occupe un vaste territoire qui s’étend sur 9 000 hectares environ. C’est notamment la grande variété d’animaux sauvages qu’il héberge qui fait sa renommée. Cela va sans dire que nombreux sont les animaux qui viennent se nourrir et se baigner dans la réserve d’eau, en particulier pendant la saison sèche, c’est-à-dire de mai à septembre.

Il est alors plus facile de les observer et de les approcher. Dans cette immense étendue verdoyante se trouvent les éléphants du Sri Lanka (jusqu’à 200 têtes), les biches, deux espèces de singes endémiques : le langur à face violette et le macaque à toque, et bien d’autres encore. Que ce soit dans la jungle ou encore sur les rives de la réserve d’eau, les voyageurs seront ravis d’observer ces animaux dans leur environnement naturel et en parfaite liberté.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *